L’alimentation des enfants 

 

La semaine dernière, ma fille  avait besoin de photos d’elle plus petite, pour un projet d’école. On a sorti des boîtes de souvenirs, mes enfants sont nés à l’époque où on prenait beaucoup de photo et on les faisait imprimer lors de «les doubles gratuits» chez Jean Coutu !

Y a des choses qui changent avec le temps, y a des choses qui ne changent pas.

Il y a 15 ans, pour bien nourrir son enfant, on lisait Mieux vivre avec son enfant, facile c’était un peu le mode d’emploi donné à l’hôpital. Et on achetait la bible sur le sujet Comment nourrir son enfant écrit par Louise Lambert-Lagacé. LA référence pour tout parent, un livre mis à jour et réédité périodiquement depuis 1974. La dernière mise à jour de 2015 est basées sur une rigoureuse revue de la littérature scientifique (plus de 180 articles).

Il y avait aussi nos mères, nos amies qui voulaient notre bien et surtout celui de mini. Les gens se mêlent de ce qu’on devrait ou pas leur faire manger, pour notre bien y parait.

Ça, ça ne change pas avec le temps. Même que c’est pire depuis qu’on peut googler toutes nos questions et qu’une réponse est disponible pour nous à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

Mais est-ce que Google est un expert en nutrition ?

Il n’a certainement pas fait le même nombre de crédits universitaires que moi ! Pour être nutritionniste au Québec il faut une formation universitaire de 119 crédits, et être membre de l’Ordre des Diététistes du Québec. Google où affiches-tu ton diplôme ?

Tout le monde partage des photos des recettes santé, donne des conseils sur ce qu’il faut manger ou pas. Des modes débutent à coup de vidéos virales sur les médias sociaux. Il ne suffit pas de mettre « saines habitudes » « nutrition » « vitalité » « coach » dans un profil pour faire de quelqu’un un expert.

Donc pour tous les parents (ou grands-parents ou belle-sœur) inquiets de l’alimentation des enfants et ado, voici des suggestions de ressources fiables sur la nutrition :

Les livres suivants sont des incontournables. Vous trouvez le détail du livre en cliquant sur son titre.

Evidemment comme mentionné en intro, Comment nourrir son enfant de la nutritionniste Louise Lambert-Lagacé.

Alimentation, nutrition et grossesse de Judith Blucheau DtP, parce que c’est probablement les 9 mois les plus importants ! Tout le monde veut notre bien et nous donne mille et un conseils…voici la ressource pour avoir l’heure juste. Un guide complet pour éviter les pièges, faire des bons choix et contrôler les petits malaises.

Une fois arrivé, Bébé à faim de Julie DesGroseilliers. Un outil de référence pratique et ludique, on y retrouve les dernières recommandations, des repères sur l’introduction des aliments et des conseils pour les situations particulières, plus de 85 recettes pour des futurs gourmets!

Après le succès du premier livre Cuisine 5 ingrédients , voici la version Cuisine 5 ingrédients à la rescousse des parents, d’Alexandra Leduc, parce que des idées avec peu d’ingrédients, c’est toujours gagnant!

J’aime pas ça, j’en veux encore. Deux phrases qu’on entend souvent avec des enfants! Deux experts pour nous guider. Myriam Gehami nutritionniste et la psychologue Nadia Gagnier.

Famille futée 2 ….ce livre a-t-il besoin de présentation? Un livre pas seulement pour les familles…Un homme aux cheveux gris m’a dit qu’il cuisinait les recettes de cuisine futée! À offrir à ceux qui souhaitent renouveler leurs répertoires! Ce n’est pas un secret, j’en parle assez souvent, je suis une fan de Geneviève O’Gleman ces livres sont bien écrits, les recettes sont faciles et accessibles, vive les lunchs de Geneviève!

Nouveauté cette année, car l’introduction des aliments, ça évolue, Petites mains, grande assiette écrit par une équipe de nutritionnistes spécialisées, elles  expliquent la diversifiation menée par l’enfant.Et oui parfois l’étape des purées est sauté, mais il faut quand même de la planification et du support pour y arriver.


A  un moment, il est facile de penser que nos enfants ne sont que des mini-adultes. Les recommandations ou les modes populaires auprès des adultes ne sont pas adaptés pour les mineurs!  Les besoins des ado sont particuliers. Pour s’y retrouver, le site Extenso de l’Université de Montréal à un onglet avec des sujets adaptés aux ado, par ici.

Encore plus, les commentaires et idées sur la nutrition que l’on fait à la maison ont des répercussions tout au long de la vie. Le groupe ÉquiLibre a fait un sondage web avec des données percutantes: Les commentaires reçus sur le poids marquent toute la vie. Plus les gens ont reçus des commentaires sur leurs poids à l’enfance ou adolescence, plus ils sont préoccupés par le poids,  plus les gens ont reçus des commentaires, plus ils font des commentaires…un beau cercle vicieux! Pour s’outiller face aux préoccupations sur le poids, ils ont fait un site destiné aux parents Mon équilibre.

Quand l’alimentation se trouble, il faut des ressources spécialisées, c’est la mission de Prof-il, un centre de référence sur les troubles alimentaires et l’image corporelle au masculin…

L’information circule rapidement, internet, la télévision, la radio, les blogues. Tout le monde peut s’exprimer. Soyez critique quand vous lisez sur la nutrition. Les formules magiques n’existent pas! Vérifiez l’information auprès de professionnels comme une diététiste ou nutritionniste ou votre pédiatre.

Vous pouvez aussi suivre les pages des nutritionnistes qui ont à coeur de partager de l’information fiable sur la nutrition. Par exemple la mienne! 😉  ici.  Et celle de la nutritionniste qui a partagé cet article!!

L’an passé, j’ai fait un article sur les 10 livres incontournables de l’année, Mon arbre de Noël. Je vais refaire le même exercice cette années dans les prochaines semaines, pour ne pas manquer mes suggestions,

Encore plus de sites webs fiables pour les enfants, petits et grands:

http://www.sante.gouv.qc.ca/conseils-et-prevention/les-enfants-et-l-alimentation/

http://www.naitreetgrandir.com/fr/etape/5-8-ans/alimentation/

http://www.yoopa.ca/alimentation/nutrition

http://www.mamanmangebien.com/blogue/

http://www.dispensaire.ca/

http://www.fondationolo.ca/

http://www.nospetitsmangueurs.org

http://www.nutrimini.com/

http://www.opdq.org

http://www.dietitians.ca

Au plaisir d’échanger avec vous, Chantal

Pour en savoir plus sur ma formation et mes services .

Faites le tour des différentes pages de mon site!

Mois de la nutrition 2015

En mars, on parle de nutrition, une tradition de longue date avec le mois de la nutrition! Ça fait plus de 30 ans que cette campagne de promotion existe, c’est peut-être aussi un peu ça qui m’a amenée à devenir nutritionniste. Il y a 2 ans, c’est justement lors du mois de la nutrition que j’ai lancé ce blogue, avec une première chronique. J’écris ce matin mon 65e article….j’ai toujours autant de plaisir à le faire.

Le mois de la nutrition c’est un thème différent à chaque année, des informations ciblées, développées par les Diététistes du Canada. Des messages clés pour nous aider à mieux manger au quotidien. Des conseils simples, basés sur la science, sur les données probantes. Le thème cette année: Préparez chez vous, emportez avec vous, pour mettre l’accent sur Bien manger de 9 à 5. Il n’y a pas d’heure pour bien manger, on n’arrête pas de bien manger à 5h00 mais avec nos journées folles, on a besoin de trucs pratiques pour s’organiser et éviter certains pièges.

Encore cette année, je vous partagerai mes chroniques et celles de mes collègues, ici sur mon blogue et sur les médias sociaux.

Pour ne rien manquer, suivez-moi, sur Facebook ou sur Twitter!

Bon mois de mars!, Chantal

 

La liste de mon été.

IMG_2920

J’ai toujours beaucoup de projets en tête. Mon père me compare à du pop corn, les idées et les projets qui éclatent une après l’autre !

Je devrais probablement faire des listes plus souvent…il parait qu’on retire un certain plaisir à railler les réalisations sur notre liste.

Au début de l’été, je fais souvent une liste avec les enfants d’idées de ce qu’on voudrait faire pendant l’été. On a droit d’y mettre les idées les plus folles, ce n’est donc pas une liste de chose à faire absolument, mais on ne sait jamais où le vent peut nous pousser. Je tiens ça de mon père, on a toujours eu droit de faire les plans les plus fous…Parfois ça se réalise. Mon petit côté pop corn, il vient probablement un peu de toi, papa. 😉

En ce début du mois de juillet, voici ce que je souhaite faire cet été…

Manger de la barbe à papa lors d’une fête foraine
Marcher pieds nus dans le sable
Trouver une bonne recette de burger végétarien
Réussir la nage papillon (c’est ma fille qui m’a lancé ce défi, elle a dit qu’elle allait m’aider)
Visiter un nouveau marché public
Déguster un lobster roll
Préparer des popsicles maison
Passer une après-midi à lire des livres de cuisine
Aller cueillir des fraises
Mettre à jour ma conférence pour les étudiants en nutrition
Faire de la limonade maison
Finalement, poser mes rideaux dans la cuisine
Imprimer des photos de voyage
Recevoir des amis à souper
Aller voir un spectacle en plein air
Faire une randonnée en montagne avec pique-nique au sommet
Manger des crevettes de Matane, à Matane
Essayer les food trucks de Montréal
Faire du pesto avec le basilic de mon jardin
Atteindre plus de 400 «like» sur ma page facebook
Commencer à écrire mon livre….

Je ne réaliserai probablement pas 100% de ma liste, je ferai aussi d’autres choses mais pour savoir ce que je ferai de mon été, vous pouvez me suivre…..

PS. J’ai eu l’idée de ce billet en lisant celui de Eve Martel sur son blogue, Tellement Swell.

Achat impulsif !

Je suis arrêtée chercher du lait en revenant de travailler, comme j’aime essayer les nouveautés, oups ceci à pris place dans mon panier. Est-ce un bon achat ?

IMG_1847

Le bon coté : pas trop de sel,  les grains entiers comme premier ingrédient, en plus, ma fille de 8 ans est capable de lire la liste des ingrédients. Par contre, on note aussi : peu de fibres malgré tout, peut-être à cause de la grosseur de la portion. La portion de référence est de  seulement de 20 grammes ou 18 craquelins.

Le goût : acceptable, ça me fait penser aux retailles d’ostie !  Je ne sais pas si je vais en racheter, peut-être une autre saveur par curiosité.

Pas facile de faire le choix parfait. Je doute que ce soit possible. Rappelons-nous de choisir des aliments les moins transformés, avec des ingrédients de qualité, et qui ont bon goût.